Après la création d’un site web, il est nécessaire de l’héberger, mais il n’est pas toujours facile de choisir le bon hébergeur web vu qu’il y en a plusieurs, d’autant plus le coût de l’hébergement web est souvent un casse-tête pour les débutants qui n’ont pas forcément le budget suffisant pour cette étape. C’est la raison pour laquelle plusieurs hébergeurs web proposent des services gratuits pour ce genre de situation.

Les types de sites web

Avant de choisir la société d’hébergement pour un site web, il est important de savoir à quelle catégorie de site appartient ce dernier. En réalité, il existe deux types de sites : un site web de base et un site web dynamique.

D’abord, le site web de base est un site web pouvant gérer une ou plusieurs pages web. Il est aussi appelé “site web statique” parce qu’il ne peut pas être modifié dynamiquement. Le coût de sa création est fréquemment inférieur à celui des sites web dynamiques.

Par ailleurs, le site web dynamique utilise des scripts pour les deux côtés, un pour le client et l’autre pour le serveur dans le but de créer et mettre à jour le contenu. Concernant les scripts côté client, ils sont exécutés sur l’ordinateur d’un utilisateur, alors que les scripts côté serveur résident sur un serveur qui permet aux utilisateurs inscrits d’avoir des comptes individuels.

Les types d’hébergement web

Il existe plusieurs types d’hébergements de sites web, mais les plus connus grâce à leurs grandes performances qui diffèrent en termes d’avantages et d’inconvénients sont :

  • Hébergement partagé ;
  • Hébergement VPS/Cloud ;
  • Dedicated Hosting Server.

Commençons par l’hébergement partagé, dont le prix est souvent attractif et qui offre une facilité à guider, mais son point faible est qu’il ne contient pas de commandes avancées et il ne permet pas de diriger des volumes de trafic importants. L’utilisateur peut profiter des services d’hébergement web partagé grâce à des sociétés d’hébergement comme Hébergement A2, Hostinger ainsi que GreenGeeks.

En outre, l’hébergement VPS/Cloud est plus coûteux. Grâce à ce dernier, les utilisateurs auront la possibilité d’installer tous les fichiers dont ils auront besoin et cet hébergeur web est en mesure de supporter des volumes importants de trafic.

Par ailleurs, les serveurs dédiés sont compliqués à gérer et sont onéreux. Ce sont des serveurs puissants et leurs services peuvent être obtenus par le biais de sociétés comme AltusHost et InMotion Hosting.

Comment installer un hébergement gratuit d’un site web ?

Comme dit précédemment, dans le but de créer un site internet, il est nécessaire de l’héberger. Pour héberger un site web de façon gratuite, il existe deux solutions simples et efficaces, la première consiste à héberger un site web chez des hébergeurs gratuits et il y en a plusieurs qui proposent des offres et des performances intéressantes, mais avant de s’aventurer dans cette expérience, il est préférable de connaître parfaitement les avantages et les limites de cette option. La deuxième consiste à héberger un site sur un PC en utilisant des sites internet qui permettent l’installation de l’hébergement en quelques étapes simples à effectuer.

Un conseil avant de choisir votre hébergeur web, il faut prendre en compte quelques points essentiels comme la capacité de stockage, la possibilité de création des bases de données MySQL ainsi que l’accès au site via FTP dans le but d’y déposer des documents, sans oublier la disponibilité du site. Tous ces critères vont vous permettre de connaître la performance du site après l’hébergement.

J’espère que vous avez apprécié la lecture de cet article de blog.

Si vous souhaitez mettre en œuvre des actions marketing, cliquez ici.