Nom de domaine expiré

Définition d’un domaine expiré, qu’est-ce qu’un domaine expiré ?

Définition d’un domaine expiré :

Un domaine expiré est un nom de domaine (ndd) qui n’est plus exploité et qui n’est donc généralement plus accessible. Les domaines expirés sont intéressants pour l’optimisation des moteurs de recherche car les chiffres clés tels que l’autorité du domaine, le classement des pages ou les liens retour sont repris lorsque le site web est rétabli.

Toutefois, il ne faut pas confondre ce terme avec les domaines qui vont expirer (dont la date anniversaire du renouvellement est proche).

Un ndd expiré existe toujours quelque part sur les serveurs du fournisseur de domaine sous ce nom et il peut être acheté à nouveau si nécessaire. Parce qu’il existe toujours, des caractéristiques telles que l’autorité de domaine ou le page rank du site sont toujours présentes. Des liens continuent également de mener à cette page : les fameux backlinks. Ainsi, un domaine peut avoir un meilleur standing qu’un autre domaine du fait de son vécu.

Ils sont donc intéressants pour vous si vous souhaitez reprendre un site web qui a déjà une base pour un bon résultat dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

En outre, vous pouvez reprendre une structure de rétro-lien en constante évolution. L’achat d’un domaine expiré est une façon pour vous d’obtenir des backlinks de qualité à moindre frais. La création d’un bon lien est un travail fastidieux, que vous pouvez raccourcir de cette manière.

Les raisons de l’abandon d’un domaine sont multiples. Il s’agit généralement de projets web qui ont échoué ou de la dissolution du portefeuille de domaines dans le cadre d’une procédure d’insolvabilité. Cependant, les avertissements dus aux violations de marques conduisent également à la libération de domaines. Toutefois, un réenregistrement dans ce cas peut avoir des conséquences juridiques.

Le commerce des domaines expirés

Comme ces domaines sont un excellent moyen d’améliorer le classement de son site, il existe de nombreux marchés en ligne qui proposent exclusivement des domaines expirés.

Grâce à ce commerce, un système d’offre et de demande s’est développé et détermine le prix d’un domaine. Parfois sans raison, ou du moins par simple subjectivité, il n’est pas rare de constater les prix s’envoler ! Comme par exemple la récente vente de sushi.com.

Les facteurs liés à la vente d’un domaine et à la définition de son prix sont multiples. Il y a l’ensemble des statistiques classiques d’un NDD. On peut citer par exemple :

  • la DA (Domain Authority) ;
  • le profil de backlinks (nombre et qualité) ;
  • le fait qu’il ait été spammé ou non ;
  • les CF / TF
  • etc…

Au-delà des aspects purement technique, il y a le facteur humain, comme je le disais, qui lui est totalement ‘incontrolable’ car subjectif. Le domaine expiré est-il brandable ? Est-il intéressant pour une marque ? Est-il facile à retenir pour les internautes ? Que souhaite-t-on en faire ? Y a-t-il un intérêt vis-à-vis de la concurrence ?

NDD expirés et backlinks

Lorsque nous parlons du profil de backlink d’une adresse web publiée, nous parlons des références entrantes qui ont été établies pour un domaine lors de cycles d’utilisation précédents. En effet, si les contenus sont rarement repris en cas de changement de propriétaire, les liens qui mènent au domaine à partir d’autres sites sont conservés, à condition que le nouveau propriétaire ne les supprime pas activement ou ne les dévalorise pas.

Cependant, le profil de rétrolien d’un domaine libéré est une arme à double tranchant. Si certains domaines expirés étaient largement entretenus par leurs anciens propriétaires et comportent des liens entrants de haute qualité provenant de sites web représentatifs, d’autres domaines ont des liens entrants plus douteux. Dans le pire des cas, le domaine libéré a été utilisé à mauvais escient comme une simple ferme de liens au sein d’un réseau de domaine satellite pour renforcer un projet principal et a déjà été pénalisé par les moteurs de recherche pertinents.

Le nombre et la qualité des liens entrants vers un domaine ont une grande influence sur le classement dans le moteur de recherche.

Les experts distinguent trois paramètres dans ce contexte :

  1. Popularité des liens : la popularité des liens est un paramètre qui sert à évaluer quantitativement les liens entrants vers un site web. Le point de référence est le total de tous les liens vers un domaine selon la devise “plus il y a de liens entrants, plus le site web est important”. La popularité du lien est généralement déterminée par l’algorithme du PageRank. Cependant, le PageRank joue un rôle secondaire dans l’évaluation de la pertinence par le moteur de recherche.
  2. Popularité du domaine : pour l’évaluation du profil du BL d’un domaine expiré, la popularité du domaine est plus importante que la popularité du lien. Avec cette valeur caractéristique, les liens entrants d’un seul et même site web ne sont évalués qu’une seule fois. Cela permet d’éviter les tentatives de manipulation dans lesquelles un domaine se réfère à un autre plusieurs fois.
  3. Popularité de l’IP : la popularité de l’IP va plus loin. Ici, les liens entrants ne sont évalués que s’ils proviennent de différents serveurs de différents réseaux. Les experts en SEO supposent que Google inclut la popularité de l’IP dans le classement des moteurs de recherche pour exposer les réseaux de liens.

L’IP et la popularité du domaine jouent un rôle particulièrement important dans l’évaluation de la qualité d’un domaine expiré. Si vous trouvez des domaines expirés avec une grande popularité de liens – c’est-à-dire un grand nombre de backlinks, mais de mauvaises valeurs en termes d’IP et de popularité de domaine – on peut supposer que ces liens ont été construits artificiellement. Un tel domaine a généralement déjà attiré l’attention négative des moteurs de recherche pertinents. C’est peut-être la raison pour laquelle le domaine a été abandonné. Les utilisateurs qui souhaitent lancer un projet en ligne sérieux doivent éviter de tels expirés.

Outre la quantité de liens entrants, il est également important d’évaluer la qualité du profil du backlink. Les questions centrales sont ici : D’où vient le lien ? Et de quel type de lien s’agit-il ? Un profil de BL de haute qualité présente généralement un mélange naturel de différents types de liens, tels que des liens dans le pied de page et la barre latérale, des références dans les commentaires, les fils de discussion des forums et les messages des médias sociaux, ainsi que des liens de contenu provenant de divers sites web représentatifs. Il faut également noter si ces références sont marquées comme Do- ou Nofollow.

Afin de démasquer les liens de spam, il est également conseillé d’examiner de plus près les textes d’ancrage – c’est-à-dire les parties de texte liées. S’ils sont principalement optimisés pour les mots-clés transactionnels, cela indique que le lien n’est pas apparu naturellement. Le passé d’un domaine devenu libre peut donc avoir des conséquences négatives pour un projet ultérieur.

La possibilité d’utiliser un profil de BL existant pour un nouveau projet web sous le domaine libéré dépend également de la possibilité de reconstruire les cibles de liens des références entrantes. Afin d’analyser quel contenu a été mis à disposition sous un domaine dans le passé, il est utile de consulter les archives Internet. Si les liens vers les sous-pages du domaine ne mènent nulle part, celles-ci n’ont aucune valeur et peuvent même avoir un effet négatif. Ils peuvent être redirigés vers des sous-pages similaires ou vers la page d’accueil via une redirection 301. Cependant, la majorité de la puissance de liaison est perdue dans ce cas.

Mot-clé dans le nom de domaine

Pendant longtemps, un mot-clé dans le nom de domaine (ou EMD = Exact Match Domain) a été considéré comme un signal de pertinence fort pour le classement dans les moteurs de recherche. Cette corrélation a été relativisée au fil du temps. Néanmoins, les EMD jouissent toujours d’une grande popularité sur le marché des domaines. L’une des raisons en est que les Exact Match Domain sont parfois perçus par les visiteurs potentiels comme plus pertinents et plus sérieux.

Par conséquent, les adresses web comportant un volume de recherche élevé de mots clés dans le nom de domaine sont souvent observées par les parties intéressées pendant des années. Toutefois, l’acquisition d’un domaine expiré n’a de sens que si le nom de domaine correspond au contenu, aux produits ou aux services qui seront fournis à l’avenir sous l’adresse web.

Pertinence d’un domaine expiré pour le référencement SEO

Pour l’optimisation pour les moteurs de recherche, les domaines expirés peuvent être utilisés pour faire passer votre site plus rapidement en tête des SERP, car ces domaines ont déjà été indexés par les robots des moteurs de recherche et peuvent avoir une bonne autorité de domaine et sont donc bien établis.

Un conseil : vous pouvez rediriger ce domaine expiré, par exemple vers un article de blog pertinent ou vers une page de vente, et votre site bénéficiera de l’autorité et du profil de lien du domaine original expiré. En effet, même sans créer de site ou même de page derrière un expiré, le simple fait de faire une redirection 301 vous permettra d’hériter des bienfaits de ce domaine.

MAIS attention : les moteurs de recherche comme Google sont capables de reconnaître les domaines expirés et de mal les classer. J’ai pu constater cela à plusieurs reprises (dans mes heures sombres de Black hat 🙂 Google serait en effet en mesure d’interpréter de type de technique de manière négative et de la pénaliser en la faisant passer à un rang inférieur un site dans les SERP. Vous devez donc être prudent avec cet outil d’optimisation.

Faites attention lors de l’achat d’un domaine expiré

Si vous voulez acheter un domaine expiré, vous ne devez pas agir trop vite. Une première étape consiste à analyser la popularité et la visibilité du domaine avec des outils comme Ahrefs, SEObserver. Vous pouvez ainsi vérifier le nombre et la qualité des liens de retour et vérifier également si le site fait partie d’un réseau PBN. En effet, avec un PBN, un domaine profite d’un effet de levier des autres sites et le profil du lien peut sembler bon au premier abord. Mais une fois extrait du PBN, il peut perdre de sa puissance.

Un domaine expiré dont les opérateurs se sont livrés à du spamming de liens ou à d’autres techniques de type black hat ne vaut rien. Pire encore, c’est un mauvais investissement. Vous jeterez votre argent par la fenêtre. De même, si vous proposez un site web en langue française, vous ne devez pas investir dans un site web en langue étrangère. Il s’agit d’un espace de recherche ‘régional’ différent : un changement fréquent de serveur est également un signe d’avertissement clair.

Vous pouvez trouver qui est le propriétaire du domaine expiré grâce à une recherche Whois sur le site de l’ICAAN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, une société de droit californien sans but lucratif du domaine de premier niveau .fr).

Un autre point concerne les droits des marques. Souvent, il existe des documents protégés par des droits d’auteur sur d’anciens domaines que vous n’êtes pas autorisé à utiliser sans permission. Par conséquent, en tant que nouvel opérateur, vous devez vous informer sur les éventuels droits des tiers.

Trouver les domaines expirés

Les internautes qui tentent de localiser et de réenregistrer des domaines expirés découvriront rapidement que cela ne peut se faire manuellement. Les négociants de domaines professionnels sont très familiers avec les processus de suppression des registres et s’appuient sur des algorithmes sophistiqués pour déterminer exactement quand un domaine sera libre. Les résultats de ce travail de recherche sont ce qu’on appelle des listes de suppression. Sur Internet, il existe de nombreux enregistrements de données avec des domaines qui sont déjà devenus libres ou pourraient le devenir dans un avenir proche. Souvent, cependant, ces derniers ne peuvent être consultés que contre rémunération.

Si vous voulez avoir une liste exhaustive de noms de domaines expirés, le site ExpiredDomains.net est le plus connu. On y trouve de tout et il faut vraiment passer beaucoup de temps avant de trouver la perle rare. Son seul avantage est que la consultation est gratuite, sous réserve de s’inscrire…

Le réenregistrement à la main est également problématique. La raison en est ce qu’on appelle les fournisseurs de services en attente qui sont payés pour observer les domaines expirant pendant une certaine période et les enregistrer à l’aide de processus automatisés dès qu’ils deviennent libres. Les domaines expirés prometteurs sont donc généralement déjà en rupture de stock avant qu’un internaute n’ait cliqué manuellement dans le menu d’enregistrement.

 

 

Un projet SEO ? Besoin de conseils stratégiques sur la mise en œuvre d’une campagne SEA ? Besoin de formation ? Contactez-moi. Je serai ravi de répondre à vos questions. Ou par téléphone : 07.67.87.55.03.