Comment calculer le CPC dans Google Ads ? Quels sont les 3 facteurs de qualité ?

Comment calculer le CPC dans Google Ads ? Quels sont les 3 facteurs de qualité ?

La facturation de Google Ads est basée sur un modèle d’enchères. En principe, vous faites une offre maximale pour le CPC. Donc un montant que vous êtes prêt à payer au maximum. En fin de compte, vous ne paierez pas ce montant maximum, même généralement beaucoup moins. Comment est calculé le CPC dans Google Ads ? Quels sont les facteurs de qualité ? Je vais tenter de vous éclairer sur cette facette de Google Ads, souvent méconnue, voire inconnue.

Combien coûte un clic dans Google Ads ?

Le mot magique ici est “CPC réel”, qui est calculé à partir de divers facteurs et basé sur le rang de l’annonce. Ce rang d’annonce détermine la position où est placée votre annonce. Et bien sûr, les positions de vos annonces concurrentes…

Examinons de plus près le classement des annonces. Google utilise les données suivantes lorsque plusieurs annonceurs souhaitent afficher une annonce Ads en réponse à une requête de recherche :

  • CPC-max qui vous avez défini
  • Facteur de qualité

Ces deux valeurs sont multipliées entre elles ce qui donne le rang d’affichage (en théorie). La valeur la plus élevée a alors la position d’affichage 1.

rang affichage classement annonce google ads CPC
Rang d’affichage dans le classement des annonces Google ads

Vous savez maintenant comment la position de l’annonce est déterminée. Ce calcul est effectué en quelques millisecondes pour chaque requête de recherche !

Mais que paient réellement les annonceurs A et B ?

Mais que vous combien coûte réellement un clic ? Le mot magique ici est “CPC”. Le CPC réel est le résultat de deux facteurs et est également basé sur les données des annonces concurrentes. Le rang de l’annonceur suivant et le facteur de qualité sont déterminants pour le calcul. Un montant supplémentaire de 0,01 EUR est ajouté à cette position.

La formule est la suivante :

Rang de l’annonce du concurrent suivant  / facteur de qualité propre + 0,01 EUR.

Deux calculs pour notre exemple ci-dessus :

Annonceur C – combien paye-t-il ?
6 / 10 + 0,01 € = 0,61 €

C’est l’annonceur B qui paye :
5 / 3 + 0,01 € = 1,67 €

Annonceur A : une offre minimale spécifiée par Google pour ce mot-clé. Vous pouvez voir à quel point un facteur de bonne qualité peut être déterminant pour le prix à payer plus tard.

Plus ce chiffre est élevé, plus le CPC réel est normalement bas. C’est l’une des principales approches d’optimisation dans Google Ads !

Quels sont les 3 facteurs de qualité et quelle est son influence sur le CPC ?

Google détermine ce que l’on appelle le facteur de qualité pour chaque mot-clé chaque fois que vous participez à une enchère publicitaire. Cette valeur comprise entre 1 (= minimum) et 10 (= maximum) est composée de différentes caractéristiques, principalement :

  • CTR (taux de clic)
  • Pertinence de la publicité
  • Expérience de la page de destination

L’élément le plus important est ici le CTR, surtout en ce qui concerne les publicités des concurrents.

Pour optimiser la qualité de votre compte et de vos annonces, vous pouvez utiliser :

  • la structure du compte
  • les mots-clés groupés par thème et par groupe d’annonces
  • des textes publicitaires adaptés et attrayants
  • un site web adapté (également en termes de contenu) et à chargement rapide

Par expérience, il faut surtout veiller à ce qu’il y ait un fil rouge entre mots-clé > annonce > page de destination. Si tout est bien construit et qu’il y a de la “consistance” entre la requête initialement saisie par l’internaute et la page de destination, vous avez tout bon et mettez tous les avantages de votre côté. Des outils tels que le traitement des requêtes de recherche et l’exclusion des mots clés non pertinents peuvent également être d’une grande utilité à cet égard.

J’insiste là-dessus. L’exclusion de mots-clés est la clé de voûte de votre compte et de vos campagnes. Soyez clairs dans ce que vous ne voulez pas. Soyez intransigeant !

Pour ce qui est du temps de chargement de la page de destination, tout est relatif. J’ai déjà lancé des campagnes sur le continent africain où le réseau n’est pas optimal et pourtant, le quality score de Google Ads n’en était pas plus mauvais au contraire ! Il s’agit donc bien d’une rapidité d’affichage relative de votre page, par rapport à une moyenne humainement acceptable.

Je vous invite à lire cet article publié par le site Abondance qui rappelle que, je cite “l’influence de la Web performance sur le classement d’une page sur Google est quasi nul, mais qu’en revanche, ce critère est essentiel pour l’internaute qui aime que les pages qu’il désire consulter s’affichent vite” (source : https://www.abondance.com/20191105-41227-la-search-console-integre-le-rapport-sur-le-temps-de-chargement-des-pages.html).

Pour chaque mot-clé, vous pouvez à tout moment voir la classification approximative en cliquant sur le statut à côté du mot-clé :

Colonne niveau de qualité dans Google Ads
Colonne niveau de qualité dans Google Ads

Pour avoir un aperçu rapide du Quality Score à tout moment, je recommande d’ajouter la colonne correspondante dans la section “Attributs”. Le facteur qualité a désormais une influence considérable sur la position de votre annonce et sur le CPC qui doit être payé !

Soignez vos annonces et vos pages de destinations. Ne laissez pas le SEO de côté. Je ne le répéterai jamais assez, SEO et SEA sont parfaitement complémentaires ! Et ce n’est pas Google qui dira le contraire 😉

Dirigeant SEO SEA Expertise

Si vous avez des craintes avant de vous lancer dans un projet de communication ou de marketing digitale ou si vous vous posez encore beaucoup de questions sur la meilleure manière de procéder, contactez-moi. Je serai ravi de répondre à vos questions.