Comment réduire son taux de rebond en utilisant l’UX design ?

À quoi correspond le taux de rebond ?

Le taux de rebond, c’est le pourcentage de visiteurs qui quittent un site web sans naviguer sur une seconde page.

Pour le calculer c’est très simple, il suffit de prendre le nombre de visiteurs qui quittent une page donnée sans en visiter une autre et de le diviser par le nombre total de visiteurs sur cette même page. 

Le taux de rebond est une donnée importante à analyser, car elle permet à la fois de mieux rentabiliser son trafic mais aussi de l’augmenter, en effet le taux de rebond est un des nouveaux critères de qualité de l’algorithme de Google qui sert à positionner un site web dans la page des résultats.

Les bonnes pratiques UX à mettre en place pour le diminuer

Temps de chargement

Presque la moitié des utilisateurs quittent une page si elle ne charge pas en 3 secondes. 

L’illustration ci-dessous, issue de thinkwithgoogle montre l’énorme impact du temps de chargement sur le taux de rebond. Entre 1 seconde et 5 secondes la probabilité de rebond augmente de 90%.

Comment réduire son taux de rebond en utilisant l’UX design ?

Source: Google/SOASTA Research, 2017.

Alors, direction l’outil Google Page Speed pour analyser le temps de chargement de votre site et les points à améliorer. 

Un point qui pose souvent problème et qui est facile à traiter est la compression des images, passez par un plugin de compression automatique si vous utilisez un CMS, ou passez vos images sur un outil comme TinyJPG avant de les mettre sur votre site. 

Responsive design

On parle souvent d’ère du mobile first. C’est loin d’être faux, aujourd’hui une majorité de personnes utilisent un smartphone pour se connecter à internet. Si votre site web n’est pas optimisé pour mobile, les utilisateurs utilisant un téléphone le quitteront instantanément. 

Pour faire très simple : site web non responsive = taux de rebond élevé. 

Placement des éléments

Les éléments d’un site doivent être placés intelligemment pour permettre aux utilisateurs de naviguer efficacement. 

En ayant une bonne hiérarchisation et un bon placement des éléments, la navigation sera fluidifiée et donc agréable, ce qui donnera envie à l’utilisateur de continuer à explorer votre site. 

Le placement des éléments est important, mais il faut également que les éléments de CTA (call to action) soient bien amenés, bien visibles et donnent envie de cliquer. Si on prend l’exemple des boutons, on travaillera le design du bouton et le message à l’intérieur de celui-ci, pour un simple lien dans du texte, on vérifiera qu’il est assez visible pour l’utilisateur. 

Police

Faites attention à utiliser une police bien lisible. Si l’utilisateur peine à lire votre contenu, il y a de grandes chances qu’il quitte votre site web. (Donc pas de Comic Sans s’il vous plaît !)

Pensez aussi à aérer votre texte pour le rendre plus agréable à lire, en créant des espaces entre les paragraphes et en évitant les phrases à rallonge. Évitez donc les gros blocs de textes. 

En conclusion

Toutes ces pratiques constituent le minimum vital pour éviter un taux de rebond élevé. Si vous souhaitez optimiser votre UX design aux petits oignons, on vous préconise de faire appel à une agence experte dans le domaine, pour tout ce qui touche à l’UX on vous conseille le BearStudio

J’espère que vous avez apprécié la lecture de cet article de blog.

Si vous souhaitez mettre en œuvre des actions marketing, cliquez ici.