Comment est évaluée la qualité d’une annonce Google Ads et son classement ?

Comment est évaluée la qualité d'une annonce Google Ads et son classement ?

L’une des choses les plus importantes (et les plus ennuyeuses) que les annonceurs doivent faire est de comprendre comment sont calculés le score de qualité (Quality Score en anglais – QS) et le classement des annonces de Google Ads. Nous nous posons souvent la question : “Que puis-je faire pour améliorer mes scores de qualité et mon classement des annonces, et aussi pour bénéficier de CPC et de CPA plus faibles ? J’ai des réponses pour vous. Et je vais également vous donner les étapes à suivre pour commencer à améliorer vos scores de qualité. Les méthodes de calcul du score de qualité et du classement publicitaire peuvent être délicates et difficiles à comprendre et encore plus difficiles à maîtriser. Mais après avoir lu ceci, vous devriez être à l’aise avec son fonctionnement.

Comment est calculé le score de qualité de Google Ads

Le score de qualité est calculé chaque fois que votre mot-clé reçoit une impression. Cela signifie que votre score de qualité et votre rang publicitaire sont calculés plusieurs fois par jour, en fonction du nombre d’impressions reçues par votre mot-clé.

N’oubliez pas que chaque mot-clé a son propre score de qualité, et que Google ne vous permet de voir les scores de qualité qu’au niveau du mot-clé. (Je vais vous donner une astuce pour voir votre score de qualité au niveau du groupe d’annonces, de la campagne et du compte dans un instant).

De nombreux facteurs impliquent la création d’un score de qualité, mais voici les principaux grands facteurs qui dominent les augmentations et les diminutions du score de qualité.

#1 Le CTR de votre annonce et de votre mot-clé.

Plus le CTR est élevé, plus votre score de qualité est élevé, et plus votre score de qualité est élevé, plus votre annonce est bien classée.

C’est le plus GRAND facteur dans le calcul du score de qualité. Sans exception. C’est aussi le facteur le plus important dans le calcul du score de qualité et du classement de l’annonce.

Alors, que faites-vous ?

Testez différentes variantes d’annonces qui sont extrêmement spécifiques aux mots clés sur lesquels vous faites une offre.

Et quelle est votre meilleure option pour cela ?

>>>> Les groupes d’annonces à un seul mot-clé.
Un seul mot-clé par groupe d’annonces rend vos annonces incroyablement pertinentes par rapport au mot-clé.

Voici un exemple. Supposons que vous êtes une société de location de voitures appelée “Une Voiture Louée”, et que votre mot-clé est “location de voiture à la demande”.

Les mots-clés de votre groupe d’annonces ressembleraient à ceci :

Broad Match Modifier (+location +de +voiture +à +la +demande)
Correspondance de phrases (“location de voiture à la demande”)
Correspondance exacte ([location de voiture à la demande])

Cela suffit souvent pour augmenter immédiatement vos scores de qualité, pour autant que vous ameniez le visiteur à une page concernant votre offre.

Si vous annoncez une réduction de 20 %, par exemple, assurez-vous que cette réduction est visible sur la page d’accueil. La pertinence est le plus important pour Google. S’ils constatent une pertinence constante du mot-clé à l’annonce et de l’annonce à la page de renvoi, ils vous récompenseront par un score de qualité supérieur.

Insertion dynamique de mots-clés

Vous voulez une solution rapide pour un trop grand nombre de mots-clés dans un groupe d’annonces ? Essayez l’outil d’insertion dynamique de mots-clés. Il ajoute dynamiquement n’importe lequel de vos mots clés à votre texte d’annonce (à condition qu’il respecte la limite de caractères).

Vous pouvez en savoir plus sur cet outil en consultant le site de Google.

Maintenant, ne pourriez-vous pas simplement augmenter vos enchères pour augmenter votre rang publicitaire, et ensuite augmenter votre taux de clics, ce qui pourrait à son tour augmenter votre score de qualité ?

Bien sûr.

Mais est-ce durable ?

Pas vraiment, puisque vous paierez pour un coût par clic plus élevé. En plus, c’est une façon paresseuse de faire les choses.

#2) Taux de clic historique

Que ce soit équitable ou non, Google prend en compte les offres de vos concurrents sur les mêmes mots clés pour déterminer la note de qualité que vous recevez. Il examine également l’historique de ce mot-clé à partir d’autres comptes, ainsi que l’historique général de ce mot-clé dans son intégralité.

Si le CTR de vos concurrents a un historique plus solide que le vôtre, vous avez alors du travail à faire.

#3) Pertinence

Le score de qualité et le classement des annonces sont calculés en fonction de leur pertinence. Comme mentionné au point 1, la pertinence joue un rôle énorme dans la façon dont vous êtes positionné et dans le montant que vous payez par clic.

Par conséquent, il ne serait pas logique pour vous, Google ou la personne qui vous cherche, que votre groupe d’annonces soit rempli de mots clés trop génériques ou éloignés du sujet.

Assurez-vous que vos mots clés sont dans leurs propres groupes d’annonces avec leurs propres annonces. Ensuite, allez plus loin en rendant la page de destination pertinente pour le mot-clé et l’annonce.

#4) Historique du compte

Selon mon expérience, l’historique du compte n’est pas un facteur ÉNORME dans le score de qualité. Il peut aider pour des changements très mineurs, mais ce n’est pas quelque chose que vous ne pouvez pas combattre si vous avez un nouveau compte. Il suffit de suivre les points 1 et 2.

Cependant, si vous essayez d’améliorer un compte vieux de 10 ans qui souffre d’une négligence au niveau du score de qualité, il pourrait être difficile de vous en sortir.

Google vous recommande de ne pas créer de nouveau compte si c’est le cas. Je suis d’accord avec eux sur ce point. Votre historique à long terme vous aidera plus tard, une fois que vous aurez commencé à faire les bons changements.

#5) Qualité de la page de destination

Google mentionne qu’il y a 3 facteurs qu’ils utilisent pour évaluer une page de destination. Ces facteurs sont les suivants :

  • Un contenu pertinent, utile et original
  • Transparence et fiabilité
  • Facilité de navigation

Ces facteurs sont valables pour n’importe quel site web ou page d’accueil que vous créez. Elles doivent toujours vous servir de guide.

Une idée majeure que vous pouvez en tirer est la facilité de navigation.

Si vous envoyez un visiteur sur votre page d’accueil au lieu de la page de destination d’un produit ou d’un service spécifique, vous perdez en facilité de navigation car le visiteur doit rechercher l’information.

N’oubliez pas que tout visiteur de votre site est comme une Cendrillon qui essaie de rentrer chez elle avant minuit. C’est une question de temps !

Votre carrosse se transformerait en citrouille, votre robe disparaîtrait et le prince saurait que vous êtes pauvre.

Conduisez le visiteur directement au produit ou au service mentionné dans votre annonce et assurez-vous que le texte de l’annonce correspond au message de la page de renvoi.

Une bonne façon de voir les choses serait d’exagérer un peu et de se demander ce qui se passerait si vous emmeniez une mère au foyer à la recherche d’une location de voiture sur une page d’accueil de musique punk hardcore ?

Il est évident qu’ils sont complètement différents et n’ont rien en commun. Votre score de qualité serait nul et votre classement publicitaire en souffrirait.

Il est donc important de comprendre comment les pages de renvoi affectent le calcul du score de qualité et du classement des annonces.

Le score de qualité et le classement publicitaire sont calculés de bien d’autres façons que celles que j’ai décrites ici, mais ce sont les choses les plus importantes que vous pouvez changer dès maintenant pour améliorer votre score de qualité.

Calcul du rang publicitaire

Le classement des annonces est beaucoup plus facile à comprendre que le score de qualité. De plus, il ne comporte pas 36 facteurs inconnus comme le score de qualité.

C’est la chose la plus simple. Le classement de l’annonce est calculé en fonction de votre score de qualité et de votre enchère maximale. C’est tout ce qu’il y a à savoir.

Il existe une ancienne formule intéressante pour déterminer ce que doivent être votre offre et votre score de qualité pour vous placer dans la position souhaitée.

Mais prenez-le avec des pincettes. Le paysage de Google Ads est si dynamique qu’une formule comme celle-ci ne peut jamais garantir une position quelconque. Les modificateurs d’offres et les stratégies des nouvelles campagnes améliorées doivent également être pris en compte.

Note rapide sur le score de qualité des publicités Facebook

Si vous étendez vos efforts de campagnes à d’autres plateformes comme les publicités Facebook, il est important de comprendre que tous les paramètres ne sont pas mesurés de la même manière que les publicités Google.

Par exemple, Facebook propose également une version du score de qualité, mais elle n’a pas le même impact sur la position de votre publicité que le score de qualité de Google Ads. Facebook propose cette mesure comme un “diagnostic” pour améliorer votre publicité, mais ne la prend pas en compte dans les performances de votre publicité aux enchères.

En 2019, Facebook a également annoncé qu’il éliminait son score de pertinence unique et le remplaçait par des informations granulaires et “exploitables” qui incluent un score de qualité actualisé. Désormais, le “Classement de la qualité” évalue la qualité perçue de votre publicité, les publicités étant en concurrence pour la même audience.

Maintenant que vous comprenez comment sont calculés le score de qualité et le classement des publicités, il est temps de mettre vos connaissances en pratique et de les tester par vous-même !

Faites-moi savoir si vous avez des questions !

Dirigeant SEO SEA Expertise

Si vous avez des craintes avant de vous lancer dans un projet de communication ou de marketing digitale ou si vous vous posez encore beaucoup de questions sur la meilleure manière de procéder, contactez-moi. Je serai ravi de répondre à vos questions.

Google Ads : comment optimiser les campagnes de remarketing ?

Retargeting Google Ads

L’optimisation des campagnes de remarketing se présente sous différentes formes :

Tests publicitaires

Une image de marque forte pourrait bien fonctionner dans vos publicités. Expérimentez plusieurs types de messages. Traitez les publicités de retargeting de la même manière que vous le feriez pour d’autres publicités, mais gardez votre public à l’esprit. Ces utilisateurs connaissent déjà votre marque, il vous faudra donc peut-être aller un peu plus loin pour les convaincre de revenir sur votre site. Expérimentez différentes offres, appels à l’action, images et tout ce à quoi vous pouvez penser.

Tests de combinaison personnalisés

Expérimentez différentes combinaisons de durées de cookies. Les messages destinés à des visiteurs ayant visité le site il y a entre 7 et 30 jours peuvent très bien ne pas fonctionner pour des utilisateurs ayant visité le site il y a entre 30 et 60 jours.

Test de fréquence maximale

Vous ne voulez pas être trop ennuyeux, mais vous voulez aussi maximiser le nombre de visiteurs intéressés qui visitent votre site. Surveillez la taille de votre audience en combinaison avec le nombre d’impressions que vos groupes d’annonces de remarketing obtiennent. Peut-être que votre plafond est trop élevé et que vous ne limitez rien du tout. Peut-être le fixez-vous trop bas et limitez-vous fortement l’exposition de vos publicités.

Tests d’offres

La part d’impression est un élément qui mérite d’être surveillé dans une campagne de remarketing. Vous risquez d’ennuyer certains de ces utilisateurs si vous les exposez trop souvent à vos annonces. Surveillez vos offres à la fois pour la rentabilité et le retour sur investissement, mais aussi pour la part d’impression.

Test de la page d’atterrissage

L’utilisateur que vous ramenez sur votre site a déjà un certain niveau de familiarité. Vous devriez essayer de les envoyer sur la même page et à un endroit complètement nouveau. Votre message s’adresse-t-il à quelqu’un qui a déjà visité votre site ? Posez-vous sur la page de renvoi des questions dont un visiteur précédent du site connaîtrait déjà la réponse ? Faites un test pour savoir quel type de contenu est le plus fortement lié aux visiteurs précédents.

Idées et recommandations

Bien que vos résultats puissent varier, nous avons constaté que les publicités de remarketing ont le plus de succès lorsqu’elles sont axées sur la marque. En effet, les personnes que vous ciblez connaissent bien votre site web. Ils ne prêteront peut-être pas attention à une publicité créative aléatoire, mais ils seront beaucoup plus susceptibles de remarquer une publicité qui vante une marque qu’ils connaissent. C’est particulièrement vrai si vous prévoyez de tester des offres spéciales pour “re-commercialiser” les visiteurs. Il se peut qu’ils ne remarquent pas une réduction ou une vente s’ils ne remarquent pas que c’est pour un site qu’ils ont déjà visité. Notre meilleur conseil est de commencer par des publicités qui correspondent à votre site web et à votre marque comme ensemble de contrôle et de faire des tests à partir de là.

Dans la plupart des cas, s’ils ont reçu un cookie de retargeting sur une page de produit, il est probablement plus sûr de les renvoyer sur cette page de produit. Toutefois, si vous prévoyez de leur proposer des offres spéciales, vous voudrez créer une page de renvoi personnalisée qui reflète cette offre. S’ils reviennent sur le site et ne voient rien de l’offre qui leur a été promise dans l’annonce, il est probable qu’ils rebondissent.

Il est un peu délicat de faire des exclusions de placement pour le remarketing. Si vous ne savez pas ce que nous entendons par là, les exclusions de placement se produisent lorsque vous téléchargez un rapport de placement et décidez quels sont les sites sur lesquels vos publicités sont peu performantes et que vous devez empêcher de les diffuser. C’est une tâche très facile lorsque vous traitez de sujets ou de marketing contextuel sur le réseau Display. Vous pouvez ensuite examiner les performances et la pertinence de vos publicités à leur valeur nominale. Cependant, avec le ciblage de l’audience, comme le remarketing ou le marketing par catégorie d’intérêt, vous ciblez la personne qui se trouve sur ce site web. La pertinence du contenu de la page elle-même peut ne pas être aussi importante dans une campagne de remarketing qu’elle le sera dans d’autres campagnes Display.

Alors, que faire ? Vous aurez toujours des sites web peu performants, et vous devrez quand même les exclure. Même si nous ciblons les personnes qui ont visité votre site web, certains sites avec des placements publicitaires attirent les mauvaises personnes (c’est-à-dire les personnes qui ne veulent pas vous donner d’argent) plus que d’autres sites, affichent vos publicités de manière à inviter les clics accidentels, etc. Nous vous recommandons d’être plus tolérant en ce qui concerne vos performances en matière de placement de publicités. Donnez à ces sites autant de tolérance que possible dans les limites de vos objectifs.

Le remarketing est une méthode de ciblage puissante sur le réseau Google. En adaptant votre texte publicitaire et vos offres au public très spécifique que vous visez, il peut afficher un rendement énorme dans vos comptes.

Dirigeant SEO SEA Expertise

Si vous avez des craintes avant de vous lancer dans un projet de communication ou de marketing digitale ou si vous vous posez encore beaucoup de questions sur la meilleure manière de procéder, contactez-moi. Je serai ravi de répondre à vos questions.

Vrai ou Faux : la Publicité en ligne, c’est facile ! Toute la Vérité en 7 points

Vrai ou Faux : la Publicité en ligne, c’est facile !

Si vous pensez toujours que faire de la publicité en ligne c’est facile, vous serez surpris de découvrir que vous vous êtes peut-être trompé. La vérité c’est qu’aucun savoir n’est jamais tombé du ciel pour être ‘facile’ à appliquer.

Et ce n’est pas de votre faute si vous y avez cru ou que vous avez tenté de faire vous-même de la pub sur Facebook par exemple. Ce n’est pas de votre faute parce que l’on vous vend trop souvent la finalité, la réussite ultime (gagner de l’argent grâce à la pub). En somme, on vous vend le rêve, l’espoir, mais pas le long et dur chemin pour y parvenir !

La bonne nouvelle c’est qu’il n’est pas trop tard appréhender les choses d’une manière différente et changer votre ‘mindset’ comme disent les anglophones. Obtenir de bons résultats, c’est possible, mais vous ne me ferez jamais dire que c’est facile !

Et on commence ici, tout de suite, car vous allez découvrir comment démêler le vrai du faux de la publicité en ligne.

Commençons !

Je peux faire une campagne Facebook à 5€ par jour

VRAI !

Une phrase que l’on peut lire souvent sur le web. Alors pour être tout à fait franc, ce n’est pas un mensonge, c’est vrai. Il est en effet tout à fait possible de créer une campagne Facebook (ou Google, ou Twitter, ou autre…) avec 5€ par jour. Cela paraît peu, mais cela fait quand même 300€ / mois ! Soit 3600€ à l’année !
C’est un peu comme la location de voiture, le chiffre journalier annoncé est faible dans les esprits et on se dit « cool, c’est pas cher ! ». Oui, c’est le but de vous faire croire que ce n’est pas cher. Mais quand vous aurez dépensé vos 300€ sans avoir rentré un seul centime, aïe, ça fait mal. Donc, avant d’investir, réfléchissez bien à ce que vous voulez faire. Quels sont vos objectifs, quelles sont vos cibles, quelles sont vos ressources (financières et de temps).

Je peux créer facilement une campagne Facebook ou Google (ou autre)

VRAI, mais…. Si vous prenez le temps de lire un peu ce qu’il y a à l’écran et de lire les aides proposées, en 1 heure, votre campagne est faite. Oui, mais comment est-elle faite ? Est-elle vraiment bien paramétrée ? Avez-vous bien pris en compte toutes les fonctionnalités et options proposées ? En général, une campagne, c’est pour un objectif précis, avec plusieurs annonces, voire groupes d’annonces. Les cibles sont différentes. Regardez voir l’interface de Google Ads, c’est une usine à gaz ! Ce n’est pas pour rien que Google propose même aux freelances et aux agences de se certifier sur base d’un examen. Il y a un savoir et un savoir-faire à acquérir.

Je peux gagner de l’argent grâce à une campagne de pub en moins d’1 mois

VRAI, mais… vous avez intérêt à avoir un très bon produit ou service et à être un très bon en marketing digital et avoir des clients ! Ça fait beaucoup ! Alors oui, c’est possible de rentabiliser des campagnes. Mais il faut prendre en compte le fait que chaque campagne redirige vos internautes en général vers une page, sur laquelle vous devez les convaincre d’acheter votre produit ou service, puis de les diriger vers un système de paiement en ligne. Le cas échéant de faire des relances, du phoning, de l’emailing, etc… Le processus est long et complexe. Cela s’apprend, je vous rassure, mais ce n’est pas à la portée du premier venu. Sinon tout le monde serait déjà riche depuis bien longtemps 😉

C’est Facile et Rapide

FAUX Allumer la TV, c’est facile ok. On est passif devant ce qui se passe à l’écran. Mais dans la pub, vous partez devant une feuille blanche ! L’interface n’est que l’outil et c’est à vous de façonner vos publicités.

Pour Google, il faut comprendre le mécanisme des mots-clés et le fonctionnement inhérent au moteur de recherche. Puis partir à la recherche de mots-clés, créer des annonces textuelles (parfois visuelles, parfois au format vidéo). Cela représente beaucoup de contenus à créer et de temps de travail surtout.

Donc non, faire des campagnes de pubs en ligne ce n’est ni facile, ni rapide. Et si vous faites des campagnes rapidement, il y a de grandes chances pour que vous vous plantiez méchamment. Et le peu de temps et d’argent que vous aurez investis à de grandes chances de partir en fumée sans aucune compensation…

C’est toujours rentable !

FAUX Si c’était vrai, il n’y aurait plus chômage et tout le monde gagnerait sa vie grâce à la pub en ligne. Vous y perdrez, du moins au début. Mais dites-vous que rien n’est acquis. Chaque projet est différent, chaque campagne est différente, chaque pub est différente. Mais il faut s’accrocher, ça paye toujours.

Je peux y arriver seul

VRAI et FAUX Un proverbe africain dit « Si tu veux aller vite, vas-y seul mais si tu veux aller loin, alors il faut y aller ensemble ». Tout est dit. Le problème, c’est que le temps est incompressible. Et il y a beaucoup de choses à apprendre et à faire. Entourez-vous d’experts, de personnes de confiance avec qui échanger. Déléguez votre travail. Si vous êtes entrepreneur, un moyen low-cost est de faire appel à un stagiaire pour des tâches simples et ciblées (ex : rédiger des messages pour les réseaux sociaux, travailler sur les images et photos, créer votre newsletter).

Ne serait-ce que pour apprendre, vous devrez faire appel à un formateur. Les livres, bien que très utiles, ne suffisent pas.

Bon, au final, la pub si c’est si compliqué, ça ne sert à rien ?

FAUX La pub est utile si elle est bien maîtrisée. Elle peut vous apporter beaucoup, ne serait-ce que des contacts, des emails ou encore des visites sur votre site. La ‘pub’ digitale comprend en effet plusieurs volets et sert de levier à bon nombre d’objectifs. Il faut l’utiliser à bon escient.

Vous venez d’avoir un aperçu pour démêler le vrai du faux dans la publicité en ligne. C’est à vous de juger si ce moyen de communiquer est utile à votre business et de savoir si elle vous permet d’en retirer un bénéfice désirable. Mais bien sûr des lutins magiques ne vont pas venir faire le travail à votre place ! Et c’est pourquoi vous devez commencer choisir l’orientation que vous souhaitez donner à votre entreprise dès que possible.

Maintenant, je vous encourage simplement à agir, je vous souhaite le meilleur et croise les doigts pour vous. Mais pas aujourd’hui. Parce qu’aujourd’hui, je vous défie de faire le premier pas.

Tout d’abord, je vous invite à me contacter directement via les réseaux sociaux ou par email, afin de discuter de votre projet. C’est sans engagement, cela sera une discussion très libre pour vous permettre d’ouvrir votre mindset !

Je vous invite également à télécharger gratuitement le Guide des Meilleures Stratégies Google Ads et Facebook Ads 2020.

Télécharger GRATUITEMENT le Guide des Meilleures Stratégies Google Ads et Facebook Ads

Oserez-vous ?

Dirigeant SEO SEA Expertise

Si vous avez des craintes avant de vous lancer dans un projet de communication ou de marketing digitale ou si vous vous posez encore beaucoup de questions sur la meilleure manière de procéder, contactez-moi. Je serai ravi de répondre à vos questions.